<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=842877873351253&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Skip to content
Fermer
CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS
Stéphane 02/02/23 09:26 5 min

Bâtiment vert : les constructions écologiques et intelligentes

Selon les chiffres du Ministère de la Transition Écologique, le secteur du bâtiment représente 43 % des consommations énergétiques annuelles françaises et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) français (Source : Ministère de la Transition Écologique).

Face à ce constat, il devient urgent de repenser nos bâtiments en des immeubles plus respectueux de l’environnement et à haute performance énergétique aussi bien dans le domaine de la construction que de la rénovation.

Dans cet article, explorons le bâtiment vert comme une solution écologique et intelligente.

 

1. Qu’est-ce que le bâtiment vert ?

 

Un bâtiment vert est une construction durable. Il réduit, jusqu’à parfois faire complètement disparaître ses impacts négatifs sur l’environnement. 

C’est un bâtiment de conception bioclimatique, à haute efficacité énergétique, qui utilise des matériaux naturels, recyclables et à faible empreinte carbone.

Le bâtiment vert est également en capacité de générer des effets positifs sur son environnement grâce notamment à des technologies et procédés innovants.

 

2. Le bâtiment vert : une conception bioclimatique

 

La conception bioclimatique correspond à type architectural qui utilise l’orientation du bâtiment, les énergies renouvelables disponibles et les éléments naturels afin de procurer à ses usagers des conditions de vie et de confort optimales.

  • Luminosité naturelle, 
  • Température régulée, 
  • Taux d’humidité maîtrisé.

 

Par exemple, dans une conception bioclimatique, une ventilation naturelle peut être générée grâce à une orientation optimale du bâtiment associée à la maîtrise des vents et des apports solaires.

 

3. Le bâtiment vert : une construction à haute efficacité énergétique

 

Confortable pour ses usagers, le bâtiment vert est également énergétiquement performant.

De sa construction à son exploitation, jusqu’à sa fin de vie, il utilise des matériaux naturels, recyclables ou recyclés, notamment pour son isolation thermique.

À ce titre, le chanvre, le liège, naturel ou expansé, le bois, la ouate de cellulose, et le coton recyclé sont d’excellents isolants thermiques naturels.

L’empreinte carbone des matériaux doit être faible. Le bâtiment vert privilégie l’usage de matières premières locales afin de minimiser l’impact des transports sur son bilan carbone.

Recouvert d’une toiture, d’une façade ou d’un mur extérieur végétalisé, le bâtiment vert augmente significativement sa performance énergétique tout en offrant une isolation thermique optimale.

 

Par exemple, la toiture végétalisée brevetée par Greenskin évite le recours à une climatisation artificielle en diminuant la température du bâtiment d’environ 8°. Les plantes sont nourries par un système autonome qui fonctionne en circuit fermé. Le tout est relié à un boîtier régulateur d’eau. Il n’y a aucun gaspillage d’eau.

Chez Greenskin, la paroi végétalisée s’adapte à toutes les toitures : du toit plat, au toit quasi vertical.

 

4. Le bâtiment vert : une construction à impact positif sur son environnement

 

Le bâtiment vert ne se contente pas de réduire son impact sur l’environnement. Il y apporte une valeur ajoutée en utilisant des techniques et procédés innovants à effets très positifs sur l’environnement.

À titre d’exemple, 

 

  • installer des panneaux solaires sur un bâtiment crée de l’électricité en évitant le recours aux énergies fossiles.
  • mettre en place un système de récupération des eaux de pluies permet de recycler cette eau sans la gaspiller.
  • une toiture végétalisée permet un renouvellement de la biodiversité en attirant des insectes pollinisateurs. 
  • La paroi végétalisée conçue par Greenskin permet d’atteindre un bilan carbone positif assez rapidement :  1 m² de paroi absorbe environ 8 kg de CO2. Le taux de séquestration brute de CO2 par m² de paroi correspond en moyenne à 6 kg par an. Au bout de la 2ᵉ année, le bilan carbone de la paroi est positif.

 


Construction écologique et intelligente pour nos villes d’aujourd’hui et de demain, le bâtiment vert diminue ses impacts négatifs tout en générant des effets positifs sur l’environnement. 

Ses principales caractéristiques sont : 

  • Une conception bioclimatique qui prend en compte les éléments naturels de l’environnement,
  • Une construction à haute efficacité énergétique,
  • Un bâtiment, utilisant des techniques et procédés innovants à conséquences positives sur l’environnement.

 

Et si vous souhaitez en savoir plus sur les toitures végétalisées, façades, murs extérieurs et intérieurs, prenez rendez-vous avec notre commercial ! 

Vous pouvez aussi vous abonner à notre blog. Guide des toits végétalisés Greenskin

avatar

Stéphane

Stéphane bénéficie de près de 33 années expériences dans différents domaines d’activités et dans près de 30 pays. Il a développé depuis 2015 une expertise dans le secteur de la végétalisation des bâtiments, dans le contexte national et européen de la transition écologique, et international des objectifs de développement durable de l’ONU.

COMMENTAIRES