<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=842877873351253&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Skip to content
Fermer
CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS
Stéphane 31/01/23 09:35 7 min à lire

Loi Climat et Énergie : comment commencer la rénovation énergétique de votre bâtiment ?

La rénovation énergétique se définit comme l’ensemble des travaux destiné à diminuer la consommation d’énergie d’un bâtiment. 

Selon la loi Climat et Résilience, l’atteinte de l’efficacité énergétique concerne aussi bien les bâtiments neufs que les immeubles existants. Si vous occupez des locaux de plus de 1 000 m2 ,vous êtes concernés. 

Afin d’être en accord avec la réglementation, comment commencer la rénovation énergétique de votre bâtiment ?

Réponse dans cet article.

 

1. Les obligations en cours pour la rénovation énergétique de vos bureaux.

 

Selon la loi Climat et Résilience du 22 août 2021, depuis le 1er janvier 2023, tout immeuble de bureaux de plus de 1 000 m2 devra installer des panneaux photovoltaïques ou végétaliser sa toiture ou sa façade sur 30 % de sa surface.

Le Décret Tertiaire du 29 septembre 2021, instaure la mise en œuvre de l’obligation d’actions de réduction des consommations d’énergie dans les bâtiments à usage tertiaire “afin de parvenir à une réduction de la consommation d'énergie finale pour l'ensemble des bâtiments soumis à l'obligation, d'au moins 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050 par rapport à 2010” 

Ce décret concerne tous les bâtiments à usage tertiaire de plus de 1 000 m² : administrations, bureaux, commerces, hôtels…

Afin d’obéir à cette loi, comment vous y prendre ?

 

2. Le diagnostic de performance énergétique des locaux de votre entreprise.

 

Dans un premier temps, nous vous conseillons d’effectuer un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) de vos locaux.

Le DPE de vos bureaux, commerces ou sites de production a pour objectif de mesurer leur consommation d’énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre. 

Il propose des actions concrètes afin d’améliorer leur efficacité énergétique.

Il est valable 10 ans et doit être réalisé par un professionnel certifié par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC).

 

Il comprend trois parties : 

  • Un état des lieux du bâtiment et de ses équipements consommateurs d’énergie.
  • L’évaluation de la consommation énergétique du bâtiment et de ses émissions de gaz à effet de serre.
  • Des recommandations afin de cibler les travaux de rénovation énergétique à entreprendre et les bonnes pratiques à mettre en œuvre.

Si vous êtes une TPE ou PME de moins de 50 salariés et de plus de 3 ans d’existence, le Prêt Action Climat de BPI France, vous aide à financer votre DPE.

 

3. Commencer la rénovation énergétique de votre bâtiment : des  solutions multiples

Afin de réduire significativement votre facture énergétique, vous pouvez déjà opter pour des solutions comme 

  • une utilisation raisonnée de la climatisation, 
  • l’installation de brasseur d’air, 
  • la mise en place de panneaux solaires.

Dans son étude réalisée en 2020, sur “la climatisation de confort dans les bâtiments résidentiels et tertiaires en France Métropolitaine”, l’ADEME souligne la forte consommation énergétique de cet équipement : 10,6 TWh pour le secteur tertiaire dont les ¾ proviennent des bureaux et des commerces. (Source : ADEME ).

 

L’ADEME préconise un usage raisonné de la climatisation : 

  • La consommation d’énergie de la climatisation peut être divisée par deux en réévaluant la température à atteindre dans une pièce : passer de 22° à 27°.
  • La consommation d’énergie de la climatisation peut être divisée par 3, en démarrant le fonctionnement de la climatisation lorsqu’il fait 30° à l’extérieur, plutôt que 27°.

 

Les brasseurs d’air peuvent également être une solution d’appoint pour diminuer la température des pièces. Ils l’abaissent de 2 à 3° lorsque vous les associez à une isolation comme la fermeture des portes et fenêtres de vos bureaux. (Source : EDF)

L’installation de panneaux solaires sur le toit des bâtiments de votre entreprise vous permet d’être autonome dans votre consommation d’énergie. Vous produisez de l’électricité pour vos besoins propres et ré-introduisez l’énergie que vous ne consommez pas dans le réseau de distribution.

 

4. Une solution globale : la végétalisation de votre bâtiment

 

La Loi Climat et Résilience préconise la végétalisation de la toiture ou de la façade de votre bâtiment à 30%. Toit, façade, murs intérieurs et extérieurs végétalisés, sont des atouts majeurs pour amener vos locaux à atteindre l’efficacité énergétique.

En végétalisant vos bureaux, vous apportez une climatisation naturelle à vos locaux. À titre d’exemple, avec une toiture végétalisée, la température intérieure baisse d’environ 8°.

 

Lisolation thermique du bâti est efficace : 

  • Le substrat et les végétaux protègent le toit, la façade ou les murs de l’érosion.
  • La température est naturellement régulée par la présence des plantes.
  • La durée de vie du bâtiment est allongée.

 

En optant pour un toit, une façade, un mur intérieur ou extérieur végétalisé, vous faites des économies sur votre facture énergétique. 

Vous améliorez également le bien-être de vos salariés dans vos locaux. 

Une étude réalisée par l’Université japonaise de Hyogo en 2019, a démontré que la présence de plantes dans un espace de travail permet de diminuer significativement le stress. (Source : FranceInfoTV)

 

Chez Greenskin, la paroi végétalisée se pose 

  • sur toiture, quel que soit son degré inclinaison, de plat à complètement en pente,
  • sur façade,
  • sur un mur extérieur,
  • sur un mur intérieur

Les végétaux sont nourris en circuit fermé, grâce à un système d’arrosage automatique connecté à un boîtier de régulation de l’eau. Vous ne gaspillez pas l’eau.

Si vous êtes une PME établie en Outre-Mer, la Subvention Investissement Outre Mer de BPI France, vous aide à financer, jusqu’à 100 000 €, la pose d’une toiture végétalisée pour vos locaux d’entreprise.


Afin de commencer la rénovation énergétique de votre bâtiment, nous vous conseillons : 

  • d’effectuer un Diagnostic de Performance Énergétique de votre bâtiment,
  • de changer vos habitudes au bureau : utiliser raisonnablement  la climatisation, opter pour des brasseurs d’air,
  • de produire votre électricité en investissant dans des panneaux solaires,
  • de choisir une solution de végétalisation pour vos locaux : confort, climatisation naturelle, protection du bâti, bien-être de vos salariés.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur les toitures végétalisées, façades, murs extérieurs et intérieurs, prenez rendez-vous avec notre commercial ! 

Vous pouvez aussi vous abonner à notre blog

Guide des toits végétalisés Greenskin

avatar

Stéphane

Stéphane bénéficie de près de 33 années expériences dans différents domaines d’activités et dans près de 30 pays. Il a développé depuis 2015 une expertise dans le secteur de la végétalisation des bâtiments, dans le contexte national et européen de la transition écologique, et international des objectifs de développement durable de l’ONU.

COMMENTAIRES